Pauline Amy de la Bretèque

Pauline Amy de la Bretèque est docteur en études anglophones et ATER à l’université Paris 8. Sa thèse (2020) analyse les poétiques féminines de la créolisation dans les œuvres de cinq écrivaines caribéennes diasporiques. Ses recherches portent plus généralement sur les représentations littéraires des identités caribéennes féminines et diasporiques et l’ont amenée à examiner aussi bien les questions de la mémoire et de la transmission culturelle que les questions écopoétiques et écocritiques. Ses travaux récents se concentrent plus spécifiquement sur une lecture écocritique et postcoloniale des écrits d’auteures caribéennes résidant en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. Elle s’intéresse à la relation entre la colonisation, la nature et les femmes et à ses représentations littéraires.

Articles parus dans des revues a comité de lecture

« Creolization as Cultural and Poetical Rebirth in “Arrival of the Snake-Woman” by Olive Senior », Commonwealth Essays and Studies n°44, vol. 1 (2022), http://journals.openedition.org/ces/10057

 « Voix féminines de la créolisation dans Fleur de Barbarie de Gisèle Pineau et Arrival of the Snake Woman d’Olive Senior », Malice n°11 (juillet 2020), « Littératures caribéennes et comparatisme : panorama et perspectives », coordonné par Marine Cellier et Cécile Chapon, https://cielam.univ-amu.fr/malice?q=publication/3168

« Memorial Excursion and Errancy in Paule Marshall’s Praisesong for the Widow », Babel. Littératures Plurielles n°40 (2019), « Écritures minoritaires de la mémoire dans les Amériques »), coordonné par Christine Dualé et Anne Garrait-Bourrier, https://doi.org/10.4000/babel.6521

« Greffe, bouture et créolisation : des jardins de mots et de sens chez Jamaica Kincaid », Wagadu n°19 (2018), « Jamaica Kincaid as Crafter and Grafter : Agency, Practice, Interventions », coordonné par Corinne Bigot, Andrée-Anne Kekeh-Dika, Nadia Setti et Kerri-Jane Wallart, https://sites.cortland.edu/wagadu/v-19/ 

« Poétique de créolisation dans l’œuvre de Jean Rhys », Revue de Littérature Comparée de la Sorbonne n°366, vol. 2 (2018), « Traversées atlantiques des avant-gardes », coordonné par Jean-Marc Moura et Anne Tomiche

Chapitres de livres

« "L’île qui se répète" : imaginaires insulaires dans l’œuvre de Paule Marshall », Vivre et écrire les insularités : les défis de patrimoines culturels en mutation, vol.1 « Inspirations Littéraires », dir. Françoise Morcillo, Catherine Pélage et Mayumi Shimosakaï, Paradigme, Orléans (2021)

« Textes rhizomes et créolisation chez Jean Rhys et Michelle Cliff », Edouard Glissant, l’éclat et l’obscur, dir. Dominique Aurélia, Jean-Pierre Sainton et Alexandre Leupin, Schoelcher, Presses Universitaires des Antilles (novembre 2020)

Recensions d’ouvrages

Review « Juliana Lopoukhine, Frédéric Regard, and Kerry-Jane Wallart, eds., Transnational Jean Rhys. Lines of Transmission, Lines of Flight », Commonwealth Essays and Studies vol. 43 n°2, 2021

Contribution à une encyclopédie

« Paule Marshall », Encyclopedia of Contemporary American Fiction, 1980-2020, dir. Patrick O’Donnell, Lesley Larkin et Stephen J. Burn, Wiley-Blackwell (mars 2022)