BLEC Yannick (PRCE)

Yannick M. BLEC est docteur de l’Université Paris-Est et professeur certifié d’anglais (PRCE) détaché à l’Université Paris 8. Sa thèse, intitulée Le Blafringo-Arumerican dans l’œuvre de William Melvin Kelley : l’afro-américanité entre concept et expérience vécue, se concentrait sur la façon dont l’auteur représentait les individus africains américains dans ses récits pendant la période de la ségrégation et s’inscrivait dans le domaine des études culturelles.

Il s’intéresse tout autant aux questions de la construction des identités subalternes par rapport à un groupe hégémonique qu’aux relations raciales. Sa recherche actuelle se concentre sur les identités africaines américaines, et plus particulièrement à l’intersection inhérentes aux masculinités noires LGBTQ+ dans les ghettos états-uniens. Outre les représentations, elle met en lumière les figures d’émancipations raciales, sexuelles et de genre dans le contexte états-unien dans son ensemble, telles qu’elles se retrouvent dans les arts (littératures, hip hop, cinéma, cultures populaires, etc.) pris comme vecteurs des politiques pour l’égalité des droits.

Il est aussi co-responsable de la rubrique « Comptes rendus de colloques » de la revue électronique Quaderna.

 

Axes de recherche

Prenant appui sur différentes disciplines, la recherche de Yannick Blec s’articule à la fois autour des arts, de la philosophie et la psychanalyse ainsi que de l’urbanisme (au sens large du terme), des études sociologiques, géographiques et historiques, des sciences sociales et politiques. Elle est, en ce sens, transdisciplinaire et peut s’apparenter au courant de recherche des études culturelles. Il s’intéresse en particulier aux sujets suivants :

  • Les relations interraciales aux États-Unis ;
  • Les facteurs identitaires : l’altérité, le soi, les réalités existentielles, les identités culturelles et sociales, l’individu et l’individualité, la communauté ;
  • L’urbanité et la construction identitaire africaine américaine dans les inner cities ;
  • Les identités dites minoritaires : gays, lesbiennes, queers, de genre ;
  • Les littératures africaines américaines, américaines, militantes ;
  • Les arts populaires LGBTQ+ africains américains (musique, cinéma, séries, vidéoclips) ;
  • L’intersectionnalité ;
  • La transdisciplinarité ;
  • La notion de transferts.

Publications

  • « Imaginaire linguistique : la langue vernaculaire africaine américaine comme agent identitaire chez William Melvin Kelley » Article publié dans la revue électronique Quaderna, n°5 « Glottophobies et imaginaires des langues », printemps 2021, Iván Jiménez et Graciela Villanueva (dir.). À paraître.
  • “Stepping to His Own Music : Influences and Plurality of Black Identities in the Work of William Melvin Kelley” Chapitre d’ouvrage : Leverette, Tru (dir.). With Fists Raised : Radical Art, Contemporary Activism, and the Iconoclasm of the Black Arts Movement. Liverpool : Liverpool UP, 2021, ISBN 978-1-800-85977-7. À paraître.
     
  • « “Black Identity” : d’une identité unique à des identités plurielles. Approche épistémologique des identités noires dans la littérature américaine des années 1960 » Chapitre d’ouvrage : Fournier L.S., Bernier-Boissard C., et al. (dir.). Identités imaginées. Aix-Marseille : PU d’Aix-Marseille, 2021, ISBN 9782731411942.
     
  • « Réinvention de la mémoire noire américaine dans les récits du Black Arts Movement » Article publié dans la revue Babel–Littératures plurielles, n°40 « Écritures minoritaires de la mémoire dans les Amériques », 2ème semestre 2019, Christine Dualé et Anne Garrait-Bourrier (dir.), Université de Toulon, 251-281. https://journals.openedition.org/babel/8168
     
  • “Story of a Life : A Conversation with William Melvin Kelley” Entretien publiée dans la revue électronique GRAAT On-Line, Occasional Papers, août 2019. http://www.graat.fr/occasionalpapers.html 
     

Communications

  • “African American LGBTQ+ Intersectional Dynamics in Some Contemporary Rap, R&B and Pop Music” Communication au colloque de l’Institut des Amériques, Pôle Nord-Est, « Dynamique de genre, sexualité et racialisation dans les Amériques » dans l’atelier « Culture populaire, réappropriation des normes et intersectionnalité » proposé par Yannick M. Blec (Université Paris 8 Vincennes–Saint-Denis) et Sébastien Mignot (Université le Havre Normandie), Université Gustave Eiffel. Janvier 2021.
     
  • “Queer(ing) Masculinity in Hip Hop Culture : The Case of Lil Nas X" Communication à la journée d’étude « Gender Trouble 2020 : Queering art/Queering society ? » organisée par Juliette Melia et Emmanuelle Delanoë-Brun (Larca), Université de Paris. Octobre 2020.
     
  • « Subvertir les clichés : Moonlight et la reconstruction des identités masculines noires dans le ghetto » Communication au 51ème Congrès de l’AFEA « Disciplines/Indisciplines » dans l’Atelier n°14 « Les indisciplinés du cinéma » proposé par Emmanuelle Delanoë-Brun (Université Paris Diderot) et Delphine Letort (Université du Mans), Université de Nantes. Mai 2019.
     
  • « Du Down Low aux fiertés : redéfinition des identités et de la masculinité africaines américaines LGBTQ+ à travers les arts populaires, une analyse intersectionnelle » Communication au colloque « Intersectionnalité et transfert des savoirs : itinéraire d’un concept militant » organisé par le LARCA-UMR8225, Université Paris Diderot. Novembre 2018

Messagerie électronique : blec.yannick[at]gmail.com

Site web personnel : https://blecyannick.com/

HAL : https://cv.archives-ouvertes.fr/yannick-blec